Tablettes à l’école : 5 erreurs à ne pas commettre

À lire aussi...

2 réponses

  1. Jyaire dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant, qui questionnent sur ces pratiques naissantes à l’école.
    Pour ma part, je « commets » 2 des erreurs que vous énoncez, et ma foi, je les assume. ;-)

    Erreur 4 : ne pas partager le matériel.
    Si je suis en effet partisan du BYOD, c’est difficilement réalisable (actuellement) étant donné que j’ai dans ma classe des enfants de 6 ans qui n’ont pas (encore) leur propre matériel.
    Sur le plan pratique, nous partageons seulement quelques tablettes dans la classe, et cela se passe très bien. La tablette n’est pas la propriété d’un enfant, mais un outil collectif comme d’autres (affichage, ordinateur, tableau ou ardoises…) qui sont à la libre disposition des élèves.
    J’irais même plus loin : si on m’offrait une tablette par élève, j’imposerais des temps où l’on partage ce matériel, en utilisation par binôme, étant donné que ce sont dans ces moments d’échange entre pairs que des apprentissages efficaces se tissent : apprentissages propres à l’utilisation de l’outil, mais surtout propres aux objectifs poursuivis (dans mon cas, la découverte de l’écriture et de la lecture).

    Erreur n°3 : ne pas confondre tablette et ordinateur.
    Depuis 2 ans, j’ai la chance d’avoir quelques portables qui « traînent » dans la classe. L’enfant s’en sert lorsqu’il a besoin de faire une recherche ou qu’il doit écrire un texte. Dans ce cadre, les usages sont les mêmes, avec la particularité que la tablette facilite les choses : allumage plus rapide, accès à du contenu média plus aisé (photos, vidéos, inutile de passer par une carte SD), utilisation tactile plus intuitive pour les jeunes enfants… mais sur le fond, la tablette reste bien la même chose que l’ordinateur, et même que le papier-crayon : un outil pour créer, communiquer, rechercher, construire, apprendre !

    Voilà l’avis d’un simple enseignant de CP en France. Cet article étant d’origine américaine, il est bien possible que la problématique là-bas soit différente de nos questionnements européens.

  2. Kédem Ferré dit :

    « une tablette pour 4 élèves ou autres formules de partage de l’outil : à éviter absolument, selon EdTechTeacher »
    >>> Même avec des tablettes multi-comptes (possible sous Android à partir de la version 4.2) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 3 = quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>